Gregorio - le roi des anours

Les anours sont l’une des rares créatures de Botania à visiter régulièrement le Monde des Terriens. Ils sont comme des éclaireurs qui passent d’un monde à l’autre afin d’informer les habitants du Monde de Botania des changements à venir et des dangers qui pourraient se manifester.

La peau des anours est extrêmement sensible ce qui leur permet de détecter les plus infimes variations de température. Dans le Monde de Botania, cette qualité leur a valu le titre de météorologue. Ils sont capables de prédire les conditions atmosphériques avec une quasi-perfection à plus d'une semaine à l’avance.

Les anours passent une partie de l’année dans les marécages et les étangs à la surface de la Terre. Mais, même s’ils sont amphibiens, il ne faut les confondre avec les grenouilles et les crapauds qui peuplent les étangs, les marécages et les zones humides terrestres.

Par exemple, lorsqu’on se promène en bordure d’un étang et qu’on aperçoit de petits yeux à la surface de l’eau il ne faut pas conclure avec certitude qu’il s’agit d’une grenouille. Il s'agit peut-être d’un anour.

C’est un fait bien connu, en hiver, les amphibiens du Nord survivent en hibernant dans des milieux souterrains, sous les étangs ou sous des couches de feuilles mortes recouvertes d’un épais manteau de neige isolante. Les anours eux, même s’ils en sont capables, n’ont pas besoin de changer leur métabolisme pour hiberner, ils continuent à vivre allègrement dans le Monde tempéré de Botania.

Un autre fait curieux, les anours naissent tous et toutes à la surface de la Terre. Au printemps, les femelles pondent leurs oeufs dans des eaux peu profondes. Ces oeufs sont assez gros et foncés pour absorber la chaleur. Comme pour les amphibiens, ils profitent au maximum de la chaleur du printemps et du soleil d’été. Lorsqu’ils arrivent à maturité à la fin de l’été, leurs semblables organisent une grande fête pour les accueillir dans le Monde caché de Botania.