Le Cercle des confluences

Les Homo sapiens liber sont des humains qui ont décidé de se réfugier dans le Monde caché de Botania, il y a de cela plusieurs milliers d'années. On utilise l'épithète liber parce que ce sont des êtres savants complètement libres dans tous les sens du mot. Ils ne sont pas très nombreux, mais par choix. Ils et elles ont décidé de bien gérer les naissances de leur espèce de façon à investir plus de temps à éduquer leurs enfants et de vivre en harmonie avec la nature.

Ce sont des êtres extrêmement sensibles, ingénieux et créatifs. Plusieurs d'entre eux ont acquis une sagesse remarquable. D'ailleurs, le Monde caché de Botania est entièrement guidé par quatre de ces humains.

Quatre caractéristiques les définissent. Ce sont des êtres entièrement libres, extrêmement sensibles, munis d'une grande imagination et possédant de vastes connaissances dans tous les domaines de la science et des arts. Ils possèdent tous et toutes les mêmes attributs, mais à des degrés différents. Ils et elles se complètent et lorsqu'ils se rencontrent, des solutions innovatrices ressortent de leurs discussions.

Lorsque l'harmonie est brisée dans le Monde de Botania, ces quatre sages se rencontrent dans un endroit situé à quelque cent mètres au-dessous de la croute terrestre. On nomme ce lieu le Cercle des confluences. C'est un endroit sacré et situé sous le plus vieil arbre de la planète. Il s'agit d'un pin (Pinus longaeva) qui n'a pas encore été découvert par les terriens et qui est âgé de plus de 35 000 ans.

Ce pin a l'apparence d'un arbre mort, mais est toujours bien vivant. Il se fie exclusivement aux cours d'eau souterrains et à l'abondance des minéraux situés près de ses racines pour s'alimenter. Lorsque les sages se rencontrent, ils plantent à des endroits bien précis dans le cercle des confluences, leurs canes fabriquées à partir de vieilles branches du même arbre. À ce moment précis, un phénomène unique et spectaculaire se produit. Chacune des branches de l'arbre millénaire se remplit aussitôt de nouvelles aiguilles ce qui lui permet de s'oxygéner pour plusieurs mois.

C'est également à ce moment que les échanges s'amorcent entre les sages. Le but de ces rencontres est toujours de rétablir l'ordre et l'harmonie dans le Monde de Botania et par ricochet améliorer la situation pour tous les autres habitants vivant à la surface de la planète.

Puisque les sages ne se manifestent pas à leurs cousins adultes vivant sur la Terre, ils sélectionnent trois enfants lorsqu'une crise est déclenchée par les actions des humains. Ceux-ci demandent alors aux personnages miniatures du Monde de Botania de rejoindre ces enfants et de les inviter à séjourner dans le Monde de Botania pour un certain temps. Des principes, des conseils et une mission leur sont alors transmis.

Les Homo sapiens liber ont compris depuis longtemps que les enfants, en raison de leur innocence, de leur créativité et de leur ouverture, sont les seuls à pouvoir sauver le Monde de Botania et la planète. Ainsi, ils ont raisonné qu'il était plus profitable d'investir dans la jeunesse que d'essayer de changer les comportements des adultes.